• Voici quelques images de la révolutionnaire Tucker Torpedo.
    Voir la galerie

    votre commentaire
  • Une Tucker Torpedo en action:

     


    votre commentaire
  •        La Tucker Torpedo naquit dans la tête de Preston Tucker en 1944. Pour dessiner la carrosserie, il fit appel au designer de la Cord 810 (voir rubrique Cord), Alex Tremulis. Celui-ci dessina donc la Torpedo en association avec son créateur.

     

            Mais le plus intéressant dans la Torpedo est loin d’être la carrosserie, bien que j’admire le travail d’Alex Tremulis. Le plus impressionnant, c’est le fait que la Tucker avait au moins trente d’avance sur son temps. En effet, son premier atout est le fait qu’elle soit la première voiture à être dotée d’un moteur à injection, technologie qui est aujourd’hui équipée sur nos automobiles. Ensuite, la Torpedo fut la première voiture non-luxueuse à être équipée de ceintures de sécurités. A l’avant, comme vous l’avez peut-être remarqué, il n’y a pas deux phares mais trois ! Et le troisième est au centre ! C’est en fait un phare directionnel, qui se dirige selon le mouvement des roues. Et oui, vous êtes impressionnés par les publicités des nouvelles BMW, mais en fait cela existait il y plus de soixante ans !

           Et il y a encore tant de détails qui font de cette voiture un objet extraordinaire ! Pour construire ce modèle incroyable, Preston Tucker acheta ce qui était la plus grande usine d’Amérique. L’ancienne usine Chrysler était énorme. C’est en 1946 que Tucker montre son modèle au grand public. Les critiques sont très bonnes ! Derrière cette automobile se cache un Preston oppressé. En effet, ses employeurs qui lui prêtent de l’argent l’ont obligé à faire cette concept-car en trois semaines ! Donc, la première Torpedo n’a pas de moteur à injections ni de phares directionnelle. En fait, la concept-car n’a même pas de moteur entièrement fonctionnel.

            Quoiqu’il en soit, Preston Tucker entame la production en série. Mais là encore, ses patrons protestent. Ils ne veulent pas de ceintures de sécurité. « Le conducteur ne se sentira pas en sécurité » tel est leur argument ! Mais Preston s’attache à son projet initial et refuse de les enlever. Les premiers modèles sont donc construits. Les ordres des employeurs n’ayant pas été exécutés, ils décident de mettre la marque Tucker en procès pour publicité mensongère. Cela retarde la production des Torpedo. Tucker a à peine le temps d’en produire cinquante, pour ainsi échapper au procès.

            Mais la société a de graves problèmes financiers. Malgré tout, Preston envisage un nouveau modèle : la Talisman. Mais le projet restera au niveau de croquis. Preston Tucker meurt le lendemain de Noël 1956.

     

            Aujourd’hui, la Tucker Torpedo est largement apprécié par les collectionneurs. Sa côte de 1 000 000 € en témoigne. Un film a été réalisé sur l’histoire de Preston Tucker par Francis Ford Coppola. Seulement cinquante et une voitures ont été construites. La plupart se trouvent dans des musées. George Lucas en détient une et Francis Ford Coppola en a deux en sa possession.

     

    tucker torpedo

    votre commentaire
  •                 Le 21 septembre 1903, Capac, une ville du Michigan voit naître un futur génie : Preston Tucker. Dès son plus jeune âge, Preston travaillait en tant que messager chez Cadillac, il distribuait des lettres de publicités. Quelle gloire! Quoi qu’il en soit, il vendait bien.

     

                    Il s’associa donc à Harry Miller, pour convaincre Edsel Ford, fils du légendaire Henry, de construire une voiture de course dérivée des moteurs V8 Ford. Elles étaient censées courir sur le circuit d’Indianapolis en 1935. Mais, Miller et Tucker manquèrent de temps et d’argent pour pouvoir construire ces automobiles. Furieux, Edsel Ford fit enfermer les voitures jusqu’en 1937, date à partir de laquelle elles firent différentes courses. Les courses durèrent jusqu’en 1948, sans jamais avoir aucun résultat. Après cet échec, Preston Tucker devint policier et assista donc à plusieurs accidents, ce qui le sensibilisa à la sécurité routière.

                    Au début de la Seconde Guerre Mondiale, Preston crée une société destiné à produire des véhicules militaires : la Tucker Aviation Corporation. Il construisit donc son propre char, celui-ci étant beaucoup plus rapide que les autres produits du marché. Son char était aussi beaucoup plus polyvalent que les autres, étant équipé d’une tourelle rotative. Les militaires trouvèrent son véhicule « trop performant » ! Son projet ne fut pas accepté, mais sa tourelle rotative fut tout de même retenue. Tucker empocha donc une petite fortune en les vendant à l’armée.

                    En 1944, il décide de construire une berline, la Tucker Torpedo, qui comporterait plusieurs innovations (voir rubrique Tucker Torpedo un peu plus bas). A cause de différents problèmes causés par les « big three », General Motors, Chrysler et Ford, il ne réussit pas à produire beaucoup de Torpedo. La société fit donc faillite avant d’avoir pu mettre en place un nouveau modèle. Preston Tucker meurt le 26 décembre 1956.

     

                    Aujourd’hui, la marque est un peu plus renommée depuis la sortie du film de Francis Ford Coppola, Tucker : l’homme et son rêves

     preston tucker Preston Tucker posant aux cotés de deux Torpedo

     

    tucker logo Logo de la marque Tucker

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique